Les entreprises minganoises visent de meilleurs résultats

Retombées du chantier La Romaine

Havre-St-Pierre 16 décembre 2013
thumbnail

Les entreprises minganoises ont bien fait sur le Chantier La Romaine en 2013, mais elles peuvent faire encore mieux en 2014, selon l’Association des gens d’affaires de la Minganie. Sur plus de 500 millions de dollars investis au cours des 12 derniers mois, les retombées du chantier La Romaine pour la Minganie se situent entre 20 et 30 millions de dollars, soit environ 5%. Comment faire pour 2014 rapporte encore plus ?

En 2013, plus de 35 entreprises minganoises ont SOIT réalisé des sous-contrats, SOIT fournis des biens et services. Pour au moins 10 de ces entreprises, le chantier La Romaine représente plus de 25% du chiffre d’affaires. Pour 5 d’entre elles, il s’agit de plus de 50% du chiffre d’affaires. Uniquement pour les entreprises, on parle au total de retombées se situant entre 15 et 20 millions $ en 2013. Pour 2014, en mettant davantage d’efforts, cette somme peut être égalée, voire même dépassée.

Ce n’est évidemment pas par les contrats provinciaux que la situation pourra s’améliorer. Ces contrats sont trop gros (moyenne de 23 millions $) pour les entreprises minganoises. Ce serait par ailleurs surprenant que la Minganie aille chercher beaucoup de contrats régionaux avec Hydro-Québec. Même s’ils sont généralement plus petits (2,5 millions $ en moyenne) et plus près de nos compétences, les contrats régionaux ne sont pas réellement accessibles à la majorité des entreprises situées entre Sheldrake et Natashquan. Il en va de même pour les contrats négociés de gré-à-gré entre Hydro-Québec et les deux communautés autochtones – Ékuanitshit et Nutashkuan – du territoire minganois. Ces contrats gré-à-gré sont normés et rien ne peut permettre de penser que la Minganie augmentera sa part de marché.

Selon l’AGAM, les entreprises minganoises se sont orientées vers 2 créneaux secondaires, soit les sous-contrats et la fourniture de biens et services. Selon Joël Malec, président de l’AGAM, « au cours de la dernière année, nos entreprises ont investi davantage d’efforts dans la promotion de leur offre commerciale, principalement auprès des grandes entreprises qui obtiennent des contrats directs avec Hydro-Québec. Depuis 2012, nous avons continué à améliorer la qualité de notre service sur le chantier et avons beaucoup travaillé pour que nos prix soient concurrentiels. » Monsieur Malec conclue en affirmant que « Si les entreprises minganoises persévèrent en investissant des efforts constants à tous ces niveaux, les résultats seront au rendez-vous pour 2014 ».

Par ailleurs, l’AGAM estime qu’Hydro-Québec doit ouvrir davantage d’opportunités d’affaires aux entreprises minganoises. Pour l’Association, il apparaît fondamental que la valeur de la clause de sous-traitance soit rehaussée et valorisée. L’AGAM souhaite aussi, comme a l’a déjà exprimé à de nombreuses reprises, que les contrats régionaux soient à la fois plus nombreux et fractionnés, ce qui les rendrait accessibles aux entreprises minganoises.

Il reste 3 années intenses avant le début du déclin du chantier La Romaine. La Minganie et l’AGAM prendront tous les moyens pour tirer le maximum !

Source et information : Guy Bouchard, chargé de projet, AGAM Tél : 418 553-9008; courriel : conradguyb@hotmail.com