IDEM veut développer une aquaculture novatrice

Projet majeur en lien avec le complexe Romaine

Havre-St-Pierre 15 juillet 2014
thumbnail

Initiatives de Développement Économique Minganie a récemment donné à une firme consultante le mandat de valider la faisabilité technique d’installations aquacoles reliées au complexe Romaine. Si le projet voit le jour, il s’agira d’une approche complètement novatrice de développer l’aquaculture.

Ce projet vise la récupération des eaux de refroidissement des quatre centrales hydroélectriques du complexe Romaine afin de maximiser le rythme de croissance des poissons et de diminuer les coûts de production. En fait, d’ici quelques années, plus d’une dizaine d’emplois pourraient être créés en lien avec quatre sites d’aquaculture liés à chacune des quatre centrales.

Le principe soutenant le projet est fort simple : pour éviter certains bris dus à la surchauffe mécanique, certaines composantes physiques des centrales doivent être refroidies (comme le radiateur pour le moteur des voitures). IDEM cherche à récupérer cette énergie perdue pour la réutiliser pour fins d’aquaculture.

L’intégration des rejets thermiques d’une centrale hydroélectrique est la transposition de ce qui se fait déjà au niveau de certaines usines de pâtes et papiers. La différence majeure est qu’il s’agit ici de maximiser une énergie verte (les rejets thermiques de l’hydro-électricité) pour une activité économique et structurante de développement durable : l’aquaculture.

Depuis la mi-mai 2014, IDEM a ainsi confié un mandat de consultation à une firme externe afin de valider certains aspects entourant la faisabilité technique de ce projet. Le rapport d’étape, déposé en juin, permet déjà de conclure au fort potentiel du projet et à la faisabilité technique de la récupération de l’eau chaude. Le rapport final, attendu d’ici septembre, inclura d’autres aspects essentiels.

Dans ce projet, IDEM constate une excellente collaboration d’Hydro-Québec, propriétaire des installations. Cette collaboration s’avère essentielle à la réussite du projet et à l’exemplarité du processus

Source et information : Guy Bouchard, chargé de projet, AGAM Tél : 418 553-9008; courriel : conradguyb@hotmail.com