Les entreprises de Minganie préoccupées

Retombées durables par Hydro-Québec Production

Havre-St-Pierre 24 octobre 2014
thumbnail

L’AGAM réitère les attentes de ses membres face à Hydro-Québec Production (HQP) : développer une relation d’affaires constructives et fructueuse pour toutes les parties. Bien que HQP soit en place depuis plus d’un an, les résultats concrets tardent à venir.

Comme bien d’autres observateurs, l’AGAM a constaté que les retombées du chantier Romaine ont été, depuis 2009, bien en-dessous de ce qui avait été « promis, annoncé et prévu » par Hydro-Québec. En résumé, depuis 5 ans on constate trop peu d’emplois pour les travailleurs nord-côtiers et minganois, pas assez de contrats régionaux pour le milieu d’affaires, ainsi que des achats décevants aux entreprises nord-côtières. Tout cela concernait – et concerne toujours – Hydro-Québec Équipement, le service « construction et chantier » de la société d’état.

Par contre, depuis 2009, la Minganie tente de garder le moral en se disant qu’au moins il sera possible de tisser une relation d’affaires saine et solide avec Hydro-Québec Production, l’exploitant permanent des 4 futures centrales du complexe Romaine. Avec la mise en production imminente de Romaine 2, associée au fait que les employés de cette centrale sont en place depuis l’été 2013, l’AGAM s’attendait à ce qu’il existe aujourd’hui une relation d’affaires bien installée entre un grand nombre d’entreprises minganoises et HQP. Ce n’est pas le cas. Seules quelques entreprises ont commencé à fournir un nombre très limité de biens et services auprès d’HQP. Autre signe peu encouragent, depuis février 2014, les interrogations du milieu, tant d’affaire que socio- économique, face au processus d’achat d’Hydro-Québec sont restées sans réponse.

Pour Sam Jomphe, secrétaire-trésorier de l’AGAM, « Le temps presse ! Nous avons déjà pratiquement perdu un an. Tout le monde doit mettre les bouchées-doubles, tant chez Hydro-Québec qu’au sein des entreprises elles- mêmes, pour installer un climat d’affaires constructif ».

Malgré une première année préoccupante, l’AGAM demeure confiante qu’Hydro-Québec Production, contrairement au service « équipements », fera preuve de bonne foi et d’ouverture face à la région minganoise.


Source et information : Guy Bouchard, chargé de projet, AGAM Tél : 418 553-9008; courriel : conradguyb@hotmail.com